Préparation


 

Tous nos DEHLER comme tout bateau neuf nécessitent de nombreuses interventions avant leur mise à l’eau afin d’être prêts à tirer leurs premiers bords dans le cadre de la livraison finale aux propriétaire. Tout cela commence par les manutentions de grutage du bateau à son arrivée, soit le déchargement du camion, de son calage sur les zones techniques de Port Camargue et éventuellement pour certain modèle commandé en grand tirant d’eau, tel que le DEHLER 46, la pose de la quille et du safran.

Après le calage du bateau, débute la préparation des œuvres vives par un ponçage mécanique puis un dégraissage afin d’optimiser de manière idéale la tenue des 2 couches de primaire époxy appliquées.

Ensuite et après un séchage vient l’application de 2 couches d’antifouling ainsi qu’une 3° couche aux niveaux de la ligne de flottaison et des « entrées d’eau » de la carène (bord d’attaque de la quille, safran et étrave).

Le choix de l’antifouling est pour le client, tant pour sa couleur que le type de produit (matrice dure, érodable ou semi érodable).

Dans le même temps que le travail fait sur les œuvres vives, vient la préparation du gréement avant le matage ainsi que la pose des chandeliers et des filières.

La préparation du mât consiste au montage et la pose des barres de flèches, de tout le gréement dormant, la préparation et montage de l’enrouleur FURLEX et des profils aluminium adaptés, l’installation de tous les équipements périphériques sur le mât (capteur aérien pour l’électronique, divers antennes de réception et émission, feux de navigation ….) et bien évidemment la pose du gréement courant (drisses, et diverses manœuvres).

A la mise à l’eau, un premier contrôle de tous les passes coques du bord est effectué, le bateau à ce moment- là restant dans les sangles de la grue.

Le matage vient dans la foulée avec la pose de la jupe d’étanchéité de l’étambrai et des tirants de pont puis un premier réglage du mât par un positionnement optimal de la cale de pied de mât réglable.

Dans la foulée du matage vient l’installation du pataras et de la cascade de réglage puis de tout le gréement courant soit le passage des drisses, bosses de ris, ligne du halebas, amure de gennaker et du spi symétrique  (si équipé), manœuvres des charriots d’écoute de GV et génois, installation du lazy-bag, pose des voiles et bosses de ris, de la capote de roof (si équipé) et passage pour branchement de la connectique de l’électronique et feux de navigation afin de préparation de la première sortie en mer.

 

Mise en main


 

Ce terme peut sembler flou pour beaucoup et certainement sous-estimé par nombreux de nos concurrents, ce point est cependant pour nous fondamental et se déroule en plusieurs étapes.

La « mise en main » de nos DEHLER intègrent entre autres diverses sorties en mer, mais avant cela débute par une présentation technique du bateau relatif à l’installation électrique (12V et 220V), des fluides du bord (eau et carburant), positionnement et identifications des vannes et présentation de tous ce qui est relatif à la vie à bord.

La « mise en main » se poursuivra par des manœuvres au port afin de simulations des diverses configurations d’amarrage que le client sera susceptible de trouver dans le cadre de ses navigations futurs en intégrant un maximum diverses conditions météorologiques.

Il s’agit d’un point important, en effet, pour nous, il est fondamental que nos propriétaires n’appréhendent pas de sortir en mer, et surtout, de rentrer dans un port qu’ils ne connaissent pas, se sentir en confiance et connaître au mieux les capacités de manœuvre de son nouveau DEHLER sera à même de  rassurer son équipage.

Notre travail de « mise en main » s’effectue évidement en mer, les premières sorties se font par vent calme avec de préférence +/- 10 kts. de vent réel.

L’objectif de ces premières sorties est d’affiner certains réglages du gréement dormant et positionnement du mât, « rodage » des voiles, réglage éventuel de l’électronique et découverte de l’ergonomie générale du bateau par son propriétaire ainsi que de commencer à appréhender au mieux, les réglages et les diverses manœuvres de base telle que les prises de ris, dites « automatique » ainsi que pour une utilisation optimale de l’enrouleur FURLEX conjointement avec le réglage de tension du pataras, et donc de l’étarquage de la drisse de génois.

Nos diverses étapes de sorties en mer pour optimiser la « mise en main », ont pour but final de tester au maximum et de familiariser le propriétaire avec les capacités de son nouveau DEHLER, cela entend pour nous, naviguer et au fur et à mesure « monter en puissance » afin qu’au bout de quelques sorties, se retrouver avec +/- 30  kts de vent ne soit pas une appréhension, mais qu’au contraire, les bon réflexes commencent à se faire sentir afin d’être serein et donc en finalité, avoir un équipage en confiance.

Ces programmes de mise en main qui font partie de nos prestations de livraison, se préparent conjointement avec le propriétaire, cela entend contractuellement 4 demi-journée de navigation, mais aussi, et cela peut dépendre du « programme » du bateau livré. Nous entendons par cela qu’un DEHLER livré et qui serait prévu d’être exposé sur un ou plusieurs salons nautiques en Méditerranée implique un ou des convoyages à divers périodes de l’année, certainement de très belles opportunités pour un propriétaire d’effectuer en notre compagnie ces navigations afin de parfaire aux mieux cette mise en main.

Notre objectif, établir une relation de confiance sur le long terme avec nos propriétaires, avec le partage de nos expériences respectives de navigations et autres.

 

Nos délais moyens


 

Les délais moyens constatés entre le chargement à l’usine en Allemagne (GREIFSWALD), le déchargement du camion (PORT CAMARGUE) et sa mise à l’eau, matage, pose du gréement courant des voiles, etc, avant la première sortie en mer est de +/- 15 jours ouvrés.

Ce délai est bien évidemment autant soumis aux aléas de transport routier que météorologiques étant entre-autre tributaire des températures et taux d’humidité pour l’application du primaire époxy.

La mise en main du bateau est elle aussi soumise à la météo et bien évidement aux plannings de disponibilité respectifs du propriétaire et de Camargue & Yachting, l’idéal étant une disponibilité de plusieurs jours d’affiler du propriétaire lors de la mise en main avec étude de « fenêtres » météo optimale.